•  

    PHOTO POR SIGUIRYA AVEC TITO A LA GUITARRE ET ALEJANDRO GIMENEZ AU CHANT

    Voix sublimées par le Chant, langage des mains, des yeux, du corps magnifié par la danse, soulignés par la beauté des riches mélodies de la guitare, la magie flamenca est là, passionnelle, pleine d’émotions et enchanteresse. Osmose parfaite entre la musique, le chant et la danse qui fait entrer le spectateur dans un monde envoûtant au cœur de cet art ancestral qui reflète tous les sentiments de l’être humain

     


    2 commentaires
  • ole


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •                                    La luna est née danseuse et passionnée,

                                    ses premiers pas furent farouchement dansés!

                                Elle a grandi et un jour a rencontré l'ouragan flamenco,

             qui l'a happée et transportée au coeur de l'andalousie profonde et authentique ,

                                        source de passions ,de joies , de ferveurs!

                                              C'est a "Sevilla que es Maravilla"

                               qu'elle s'initie auprés des plus grands maitres comme

                               Jose Galvan, Manolo Marin, Concha Vargas,et d'autres

                                       qui lui communique les secrets et la passion

                                        Le coup de foudre fut immediat et définitif

                                pour des épousailles qui ne cessent d'etre consommées!

                                     Laissons nous convier à cette noce permanente

                    qui nous invite a entrer dans l'univers flamenco de douleur et de joie.


    2 commentaires
  •                         (L'origine du flamenco a donné lieu à des thèses différentes les unes des autres.

                                                         Nous retiendrons la version  qui nous semble la plus juste,

                             mais nous précisons que d'autres explications quant à l'origine même du flamenco existent:)

           Le genre musical que l'on appelle  Flamenco est le produit d'une tradition vivante

                                              qui remonte à la plus haute antiquité.

                     Il est localisé dans la région de l'Andalousie, dans le sud de l'Espagne.

                 Au cours des siècles il s'est transformé en une forme artistique très structurée,

                   qui utilise le chant ( cante ), la danse ( baile ), le jeu de la guitare( toques) 

        L'arrivée du peuple gitan va affirmer  un art nouveau, inspiré par des cultures diverses :

                      Parti de l'Inde, de la région du Rajasthan ,dès avant l'an 1000,

                      il se divise pour suivre deux routes principales très différentes:

     celle du nord ( Turquie, Europe centrale, centre de la France, Catalogne, Andalousie )

                          qui se ramifie en une branche allant jusqu'en Scandinavie

                pour se rabattre vers le Sud-ouest en traversant la Prusse et la Hongrie;

                            et celle du Sud ( Syrie, Égypte, Maghreb , Andalousie ) .

     Ce sont ceux dont l'exode passe par l'Égypte qui créent la légende gitano-égyptienne.

                                  Les premiers gitans qui se fixent en Andalousie

                             s'établissent dans les années 1440 à Jaén et à Grenade,

                             dans une zone délimitée où ils sont officiellement admis.

                                    C'est dans cette région que tout prend forme.

                   Les gitans venus du Nord rencontrent en Andalousie les frères de race

                        qui débarquent d'Afrique du Nord, venus d'Égypte et d'Inde.

       Ensemble, ils trouvent sur place tous les vestiges orientaux laissés par les Arabes.

                          Puis chacun apporte des influences  artistiques glanés

                                           à travers tous les pays qu'ils ont traversé.

           Le flamenco est issu de la rencontre de ces différents courants artistiques.

                                            C'est une synthèse unique,

                    forgée au cours des siècles sur le sol andalou par le peuple gitan

                           déterminé à transcender ses peines et sa souffrance

                            au moyen de la musique, du chant et de la danse.

    La minorité gitane d'Andalousie va développer cette musique gitane d'Andalousie,

                                  qu'on appellera par la suite le Flamenco.

     Déjà en 1499, les premières lois dirigées contre les gitans étaient apparues

                          et inaugurèrent plusieurs siècles de persécution.

                                  Le nomadisme fut déclaré hors la loi.

                         Les personnes qui n'avaient pas d'habitations fixes

                                 devinrent susceptibles d'être déportés,

                           envoyées aux galères ou passées par les armes.

               Aux 17ème et 18ème, même leur langue fut déclarée illégale.

                      C'est vers la fin du 18ème siècle que l'attitude officielle

                           à l'égard des gitans commença à s'assouplir.

                           Ce peuple  converti  à la religion catholique ,

                 va garder secret ses réunions où l'âme gitane se dévoile

                   dans ces chants qui bouleversent celui qui les entend .

    Ce n'est qu'en 1783 que l'Espagne accorde aux gitans un statut social officiel.

                      A partir de cette période, le peuple gitan sera intégré

                et il va enfin pouvoir danser et chanter aux yeux de tout le monde.

     Le Flamenco se répand  et se transmet toujours pur à la génération suivante

                                   car c'est son patrimoine et sa fierté. .

                                  Il est un remède à la souffrance mais

                  c'est aussi une source de joie et de plaisir pour ce peuple 

      et pour certains des  payos ( les non gitans ) qui seront initiés  à cet art .

                La souffrance, le peuple Gitan la connaît encore lorsqu'au 

                                                20ème siècle 

                        600 000 gitans sont exterminés par les nazis

                             qui veulent  se débarrasser de ce peuple .             

                            Ce crime contre les gitans, ne l'oublions jamais!


    votre commentaire